Les Moments Musicaux de Chalosse - saison 2020
18ème Festival
Du 7 juillet au 2 août 2020
  • « Vivre en paix avec la musique ».

    Abbaye Notre Dame de Maylis : Mardi 7 juillet à 19 heures

    Eglise de Montfort en Chalosse : Dimanche 12 juillet à 18 heures

    Eglise d’Ozourt : Jeudi 16 juillet à 20 heures

    Crypte Saint Girons à Hagetmau : Dimanche 19 juillet à 18 heures

    Eglise de Laurède : Mercredi 22 juillet à 20 heures

    Eglise d’Horsarrieu : Dimanche 26 juillet à 18 heures

    Château de Gaujacq : Jeudi 30 juillet à 20 heures

    Eglise de Mugron : 2 août à 18 heures


Laurède

Mercredi 22 juillet à 20 heures à l’église

Duo Duo Moine et Voyou- Chant et piano

Anna Giorgi, Tamara Bounazou

Programme

Mélodies espagnoles et latines

LAUREDE

Etape de pèlerinage, le bourg de Laurède commande le gué par lequel le chemin atlantique de Saint-Jacques de Compostelle franchissait le fleuve Adour : l’église paroissiale est d’ailleurs placée sous l’invocation de Saint-Jacques.

Joliment perchée au cœur du bourg sur un petit tertre ombragé de platanes, elle offre un beau vaisseau à collatéraux du XVIème siècle d’un lumineux style gothique tardif.

Le joyau de l’édifice est son chœur, entièrement refondu dans les années 1760-1770 et qui constitue l’un des spécimens les plus remarquables du style rococo en Aquitaine. Dans un cadre de fausses architectures de stuc peint dans les couleurs tendres à la mode de ce temps-là, se dressent un autel et son baldaquin de marbres polychromes avec leur accompagnement d’anges adorateurs de marbre de Carrare.

Ce décor, de goût cent pour cent italien, est l’œuvre d’une fratrie d’artistes tessinois : Bernardo-Virgilio et Giovanni-Antonio Mazzetti. Expatriés et fixés dans la principauté pontificale d’Avignon, les deux frères avaient été attirés dans le Sud-Ouest à l’appel d’un évêque de Dax, lui-même avignonnais d’origine, y transportant une partie de leur activité, rénovant le mobilier de chœur de nombreuses églises chalossaises et introduisant dans la région l’esthétique exubérante et théâtrale de l’Eglise ultramontaine. Laurède est sûrement leur ouvrage le plus abouti.

Bernard Sournia



Dans la même rubrique :
Mugron        Gaujacq        Horsarrieu        Hagetmau        Maylis        Montfort en Chalosse        Ozourt       
 

Suivre la vie du site RSS 2.0     |     SPIP Espace privé     |     SPIP Créacyte